L’Arawak connaît sa troisième vie de travail en mer

Une vie agitée mais toujours à flot pour répondre à sa vocation.

Le bateau Arawak a vécu 2 vies durant ses 60 ans. D’abord la pêche, sous le nom de “Refuge des marins” à Étel. Chalutier-thonier, il pêchait au chalut l’hiver dans le canal St Georges, et le thon aux tangons l’été entre l’Espagne en Mai et l’Angleterre en fin d’été. Les marins étaient 8 à bord, dont le mousse qui avait de très dures journées, dès l’âge de 12 ans.

Ensuite rebaptisé Arawak, c’est la plaisance à Bordeaux, avec deux  époques distinctes :

– La première de 1985 à 2007, soit sept ans nécessaires à la restauration et la transformation de ce bateau qui avait fini par couler dans le bassin à flot n°2. Il assure alors des navigations l’été pour des jeunes du Lycée Tivoli et des jeunes de foyer mêlés avec des membres de l’association « l’école de la mer » de la famille de Parada.

– La seconde, depuis 2007, où le bateau a été acquis par un groupe de copropriétaires représentés par D. Reynet afin de servir d’outil de lien social et culturel,  avec classement au Patrimoine. Il emmène des publics fragilisés, et le grand public lors des rassemblements de vieux gréements.

Venez le découvrir !

Embarquez !