De la peinture à la navigation. De Bordeaux aux Sables d’Olonne, l’ARAWAK fait rêver et c’est toujours à contre cœur d’être obligé de le quitter ! Merci aux pirates de ce vieux gréement pour le partage de ces petits moments de bonheur. A bientôt… pour un prochain

Embarquez !